Le moteur Diesel a été inventé par Rudolf Diesel lors de ses études d'ingénieur en Allemagne. Rudolf était surpris par le manque d'efficacité des moteurs à essence et à vapeur. La conception du moteur Diesel a été brevetée en 1892.

Les deux moteurs, Diesel et essence, convertissent l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique grâce à une série d'explosions. La manière dont ces explosions se produisent constitue la différence majeure entre ces deux moteurs.

Dans un moteur à essence, le processus d'explosion est:

  1. Phase d'admission - le carburant est mélangé à l'air
  2. Phase de compression – le piston monte et le mélange de carburant et d'air est comprimé
  3. Phase d'allumage - le mélange carburant / air est enflammé par l'utilisation d'une bougie d'allumage
  4. Phase d’échappement – le piston monte et chasse les gaz brûlés à travers la soupape d'échappement

Dans un moteur Diesel, le processus d'explosion est:

  1. Phase d'admission – la valve d'admission s’ouvre, l’air entre, le piston descend
  2. Phase de compression – le piston monte et l'air est comprimé (chauffé à plus de 540 °C)
  3. Phase de combustion - le carburant est injecté (temps adéquat), auto-allumage du carburant, le piston descend
  4. Phase d’échappement – le piston monteet chasse les gaz brûlés à travers la soupape d'échappement

diesel-petrol-engines

La compression est beaucoup plus élevée dans un moteur Diesel (14: 1 à 25: 1) que dans un moteur à essence (8: 1 à 12: 1). Des taux de compression plus élevés conduisent à des rendements thermiques élevés et de meilleures économies de carburant.

Les moteurs Diesel, il n'y a pas de bougie d'allumage. Le taux de compression doit être élevé pour générer des températures extrêmes, nécessaires à l'auto-allumage du carburant (plus l'indice de cétane est élevé, meilleur est la capacité du carburant à s'auto-allumer). Dans les moteurs à essence, le taux de compression plus faible permet d'éviter l'explosion du carburant avant qu'elle ne soit déclenchée par la bougie (cliquetis).