Les revêtements de protection antirouille

Choisir le bon revêtement permet de réduire les coûts de maintenance

Nous nous protégeons du froid avec des vêtements chauds ; de la pluie avec des vêtements imperméables ; du soleil avec des vêtements amples et légers, etc. Quant aux équipements industriels, nous les protégeons de la corrosion avec des (re)vêtements adaptés. Peter Crossen, vice-président de la plateforme d’innovations Maintenance & Partsmaster de NCH Europe, explique comment un bon revêtement peut faire toute la différence.

Tout comme vous ne sortiriez pas sous une pluie battante avec une petite veste sans capuche, il est important de rappeler que tous les revêtements anticorrosion ne sont pas efficaces pour toutes les situations. Il est donc primordial de déterminer les applications spécifiques et les conditions auxquelles la surface à traiter est exposée. Par ailleurs, il est important de connaître les raisons pour lesquelles nous appliquons un revêtement.

Par exemple, pour protéger une cuve de stockage installée à l’extérieur, nous devons connaître la substance stockée (souvent liquide, ce qui accélère la corrosion), et les températures / conditions météorologiques auxquelles la cuve est exposée. Dans une telle situation, un revêtement permanent est recommandé, afin d’assurer une protection longue durée.

Les revêtements conçus pour protéger durablement les surfaces offrent divers avantages, tels qu’une haute résistance à la chaleur pour protéger les surfaces exposées à des températures extrêmes, caractéristiques de certaines industries.

Si une surface particulièrement sujette à la rouille nécessite l’application fréquente d’un revêtement (process coûteux), il est conseillé d’utiliser un produit d’encapsulation de la rouille. Un tel traitement permet de convertir rapidement la rouille existante en une barrière, empêchant la progression de la rouille.

Revêtement permanent ou temporaire ?
Les pièces mécaniques expédiées chaque jour à travers le monde n’ont pas besoin d’un revêtement permanent. Dans ce genre de situation, la solution la plus économique est d’appliquer un revêtement temporaire.

Les revêtements temporaires permettent de protéger les pièces métalliques pendant une courte période et sont surtout utilisés par les fabricants pour le transport. Ces revêtements sont souvent à base d’huile, pour que les ingénieurs puissent facilement dégraisser les pièces dès réception.

Chez NCH Europe, nous avons constaté, via les différentes études sur site entreprises chez nos clients, que les ingénieurs maintenance n’utilisent pas suffisamment les revêtements temporaires. Par conséquent, les pièces stockées sont souvent laissées sans protection et finissent par rouiller. L’application d’un revêtement temporaire permet de prolonger la durée de vie de l’équipement pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, et de réduire les coûts de remplacement imprévus.

En connaissant les différentes conditions d’utilisation de chaque type de protection antirouille (revêtements temporaires, revêtement permanents), les ingénieurs peuvent prolonger la vie de leurs équipements et réduire leurs coûts de maintenance.