L’obtention d’une solution pérenne de traitement de l’eau nécessite de nombreuses notions de chimie, de physique et de mathématiques. Pour être sûr de traiter et protéger efficacement votre tour aéroréfrigérante, vous devez atteindre le bon équilibre et résoudre les bonnes équations, jusqu’au moindre détail. Ne pas respecter le temps de contact du biocide ou ne pas tenir compte du temps de demi-séjour de votre tour peut avoir des conséquences sérieuses sur le traitement de l’eau, en particulier en matière de conformité à la règlementation comme celle sur la maîtrise des légionelles.

Lors du dosage des biocides pour les tours aéroréfrigérantes, il est impératif d’utiliser la bonne concentration et que celle-ci soit maintenue pendant un certain temps. Cela semble logique. Cependant, il est facile de négliger un autre aspect : l’appoint en eau du circuit nécessaire pour compenser, d’une part, l’eau qui s’évapore dans la tour et, d’autre part, l’eau purgée. L’appoint en eau dilue le biocide tandis que la purge en entraîne une partie hors du circuit.

Imaginons que vous versez 10 tonnes d’eau d’appoint dans votre tour et que toutes les heures, la tour perde 1 tonne due à la purge, ces paramètres déterminent le temps de demi-séjour. Prenons l’exemple d’un biocide qui, pour satisfaire aux exigences règlementaires sur la maîtrise des légionelles, doit rester à une concentration de 100 parties par million (ppm) pendant 3 heures pour être efficace.

Si vous incorporez une dose pour obtenir une concentration de 100 ppm et laissez la tour à elle-même, la concentration baisse progressivement et ne reste pas suffisamment élevée pendant assez longtemps puisque l’eau purgée entraîne une partie du biocide et l’eau d’appoint le dilue. Résultat, vous risquez de ne pas être en conformité avec la règlementation et d’être tenu responsable en cas de dépassements de seuil.

C’est pourquoi il est important de connaître le temps de demi-séjour afin de pouvoir augmenter la dose de biocide en conséquence. Connaissez-vous la durée en heures nécessaire pour faire baisser la concentration de 100 ppm à 50 ppm dans votre tour aéroréfrigérante ?

Bien qu’il soit difficile de faire un calcul très précis, vous pouvez estimer le temps de demi-séjour de votre tour à l’aide de cette simple équation :

Temps de demi-séjour (h) = 0,7 x Volume (l)
                                       --------------------------------
                                          Débit de purge (l/h)

Si vous savez qu’il faut 3 heures au biocide pour être efficace et que le temps de demi-séjour est d’1 heure, vous devez apporter une correction afin de maintenir la bonne concentration. En reprenant l’exemple ci-dessus d’un biocide requis pour la maîtrise des légionelles, si la concentration minimale doit être maintenue à 100 ppm, la concentration de départ doit être de l’ordre de 800 ppm pour assurer une activité suffisante.

Des notions de mathématiques prédictives s’avèrent très utiles à la protection de votre tour aéroréfrigérante et à la conformité réglementaire. Ne laissez pas des détails comme le temps de demi-séjour vous rendre vulnérable aux attaques pour négligence, faites bien vos calculs !